Goto main content
Comment fonctionne la surenchère en immobilier?
2021-02-26

Comment fonctionne la surenchère en immobilier?

Quand plusieurs personnes sont intéressées par une même propriété, le vendeur a souvent l’embarras du choix devant plusieurs promesses d’achat. Cette situation d’offres multiples encourage une surenchère des prix, certains acheteurs étant prêts à débourser davantage que le montant demandé. Qu’est-ce qui crée un tel contexte ? Comment pouvez-vous mettre les chances de votre côté ? Voici quelques explications.

 

Déséquilibre entre l’offre et la demande

Lorsqu’il y a davantage d’acheteurs potentiels que de propriétés à vendre, la compétition exerce une pression à la hausse sur les prix. Ça peut se produire si un secteur devient convoité suite à l’annonce de projets de développement (ex. : prolongement du Métro, construction d’un nouveau pont, etc.) ou que les habitudes de vie changent, comme avec la popularité grandissante du télétravail.

C’est en partie ce qui explique qu’en 2020, malgré la pandémie, le prix des maisons unifamiliales a bondi par rapport à l’année précédente. Pendant cette période, alors que beaucoup d’acheteurs cherchaient une propriété plus spacieuse pour répondre à leurs nouveaux besoins, le nombre d’inscriptions au Québec a chuté de 33 %[1]. Résultat : le prix médian a augmenté de 18 % pour la région métropolitaine de Montréal et de 13 % pour l’ensemble de la province.

 

Visites condensées et offres multiples

Les mesures sanitaires comme la distanciation physique et le nettoyage des surfaces compliquent les visites. De nombreux propriétaires et courtiers immobiliers préfèrent donc les regrouper sur une courte période — une longue fin de semaine, par exemple. Cette pratique encourage une sorte « d’embouteillage » des promesses d’achat, augmentant la probabilité que plusieurs personnes déposent une offre en même temps.

 

Quel prix devriez-vous offrir ?

Si vous présentez une promesse d’achat basse, d’autres acheteurs risquent d’avoir le dernier mot ; mais vous ne voulez pas non plus payer au-delà de vos moyens. Assurez-vous d’abord d’obtenir une préqualification hypothécaire auprès de votre institution financière. Ce document vous donnera une bonne idée du prix maximal que vous pourriez offrir, en plus de démontrer votre capacité d’emprunt auprès des vendeurs.

Ce montant demeure cependant théorique : si votre offre d’achat était acceptée à un tel coût, seriez-vous à l’aise avec les mensualités hypothécaires correspondantes ? Réfléchissez aussi au prix maximal que vous, selon votre style de vie et vos besoins, êtes prêt à payer. N’hésitez pas à demander l’avis de votre courtier Nestor : il est là pour vous aider !

 

D’autres stratégies pour vous démarquer

Tout n’est pas qu’une question de prix. Si vous êtes en mesure d’offrir une mise de fonds plus généreuse que le minimum requis, il est plus probable que le financement vous soit accordé. Pour le vendeur, ça réduit donc les risques que la transaction échoue. S’il s’agit de votre première propriété et que votre offre n’est pas conditionnelle à la vente d’une maison ou d’un condo existant, ça enlève beaucoup d’incertitude.

Quand souhaitez-vous prendre possession ? Selon la situation du propriétaire, si vous êtes prêt à attendre un peu plus longtemps, ou au contraire à emménager rapidement pour l’accommoder, ça ajoute de la valeur à votre proposition.

Enfin, ne sous-estimez pas l’importance du côté humain. Accompagnez votre promesse d’achat d’une lettre personnalisée et d’une photo, ou encore d’un court vidéo. Présentez-vous au vendeur, racontez votre histoire et expliquez-lui pourquoi sa maison ou son condo vous plaît. On ne sait jamais : vous pourriez toucher une corde sensible et démontrer que vous êtes la bonne personne à qui confier sa propriété.

 
Source : APCIQ
Nestor Nestor Nestor Nestor
Contactez-nous

Siège social
50, rue Saint-Charles Ouest,
suite 102
Longueuil, QC, J4H 1C6

Services
À propos
Devenir un courtier Nestor

© Nestor Agence Immobilière, 2021 | Tous droits réservés